Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 18:57

Sur les sentiers escarpés

De la mélancolie,

Pauvre hère moribond,

Je caresse,

Sans espoirs, les cimes,

Inaccessibles et virginales,

De la nuance, dévastatrice,

De ton absence.

 

Au cœur des abyssales

Incertitudes enfantées

Par ton silence, l'astre solaire

Flatte mes ressentis

Mais ses rayons,

Devenus blafards,

Ne réussissent plus

A engendrer d'oniriques envies.

 

Sur les reflets marmoréens

De mon visage émacié,

Irrémédiablement,

S'écoule une larme de sang

Qui nourrit de tristesse

Un parchemin ancestral,

Témoin impassible

De mes afflictions.

 

Agonisante, la nuit

S'unit aux ultimes errements

D'une plume,

Dans le sang, trempée

Qui trace, en tremblant,

Les déliés morbides

D'une vie se parant

D'un linceul dérisoire.

 

                          KA’d

Partager cet article
Repost0

commentaires