Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 17:46

Son cœur s’était enfuit

Sur un chemin sans fin,

Se rêver une envie,

De peur du lendemain.

 

Intrépide, il voguait

Vers de futures passions

Qu’une jeunesse apportait :

Cruelles désillusions.

 

Il tanguait quelquefois,

Subjugué par des corps

Virevoltants dans la soie,

Mais étreint de remords

 

Son cœur est revenu

Impatient de vibrer.

Il n’adorera plus

Comme toi il t’a aimée.

 

                          DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires