Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 13:44

Une brume opaque étend son linceul sur ma vie,

Capturant de ses bras de ténèbres mon bonheur.

Les yeux rougis, je reste assis durant des heures,

Pleurant ces instants qui disparaissent dans l’oubli.

 

Mon cœur, vers une folie que je ne maîtrise plus,

Regrette ces caresses que l’on nous a dérobées.

De toi, il ne me reste que mes sens chavirés

Par cette douceur que tu ne m’offriras plus.

 

Des larmes de sang s’écoulent le long des souvenirs

Qui s’évanouissent durant ces journées de peine !

Je lutte contre cette passion qui se muera en haine

Et les serres de l’obscur ne cessent de me punir.

 

Les sanglantes déchirures de ton ultime absence

Ravivent les blessures de mon âme inutile.

Et mon désespoir, par ces quelques vers futiles,

Appelle de ses vœux à quitter cette errance.

 

                                                          DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires