Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 14:40

La nuit au ciel étoilé,

Balayé par l’aquilon,

S’évade dans les brumes violacées

Des premières aubes de l’hiver.

De sa virginité originelle,

La neige épouse la nature en sommeil,

Etreignant de ses bras maternels

La chaumière, au loin, isolée.

Face aux crépitements

D’une bûche dans l’âtre rougeoyant,

Un quidam sans âge

Redécouvre ses racines oubliées

Sous un grésil épars

Qui lustre ses souvenirs.

Des arabesques diaprées,

Par le vent, inspirées,

S’unissent complices

Aux cimes des sapins,

Qu’un manteau de poudreuse

Protège de sa douceur

Sous les astres étincelants

D’un hiver éternel.

 

                                DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires