Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 14:15

Au bout d’un corridor, orphelin de soleil,

Hanté par le silence, troublé par le crachin,

Derrière des barreaux sans âme, absence de chemin,

Sans espoir, l’homme attend sans trouver le sommeil.

 

La vie enveloppée par des silences indécents,

Secondes interminables, dans une geôle sordide,

S’écoulent lentement dans le regard morbide

D’une puissance divine qui renia l’enfant.

 

Dans l’obscurité, ton cri épouse les nuages,

Ultime amertume d’une destiné qui s’enfuit,

Par-delà l’espérance qu’une société détruit

Au nom de partialités issues d’un autre âge.

 

Petit noir entravé, la substance mortelle

Colonise ton corps, envol tel un morio,

Dans la sérénité de ton nouveau ghetto.

Tu es né du mauvais côté de l’arc-en-ciel !

 

                                                              DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires