Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 01:02

La plume, fidèle compagne de mes rêves agités

Lorsque l’orage, dans ma tête, conteste ma vie,

Accompagne les cauchemars de mes nuits d’insomnie

Et berce les illusions qu’un jour j’ai caressées.

 

Sur la blancheur d’une page, sa pointe glisse vers l’histoire

D’un enfant d’autre part, d’un adolescent mort-né.

Les gouttes de sang volé, par la plume, griffonnées

Sont autant de traces d’un éternel désespoir.

 

Alors la plume lentement vomit toutes ces douleurs,

Tous ces supplices secrets, cet îlot de blessures,

Et elle affirme vainement, sans aucune rature :

Cet homme, elle haïra jusqu’à sa dernière heure.

 

                                                                      DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires