Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 10:04

Une rose périssait, attristée par l‘absence,

Perte trop cruelle, du compagnon d’une vie ;

Les épines élimées, les sépales flétries,

Elle attendait perdue, une autre délivrance.

 

Une rose sanglotait, unie à solitude,

Frôlée par le zéphyr, adoucie par les pluies,

Son cœur vaillant portait le poids de son ennui,

Exhalant des soupirs emplis de lassitude.

 

Une rose, par une soirée d’été, a refleuri,

La douceur d’une naissance a réchauffé l’ardeur;

Le regard d’un enfant débordant de bonheur

Effleura ses pétales d’attentions alanguies.

 

                                                                    KA'd

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires