Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 23:25

Demain, au coucher du soleil, je partirai ;

Mal assurés, mes pas franchiront le brouillard,

Me libérant, enfin, de cette vie que je haïs,

Le long d’un couloir désert qui mène au hasard.

 

Demain, au coucher du soleil, je partirai,

Vivant l’éloignement comme une délivrance.

Le cœur léger remplit de joie, j’avancerai

Sur les traces effacées de mes trop longues absences.

 

Demain, au coucher du soleil, je partirai,

Concluant, impatient, l’ouvrage de mon destin.

Au-delà de la vie, de la mort, j’arriverai

Quelque part très loin où ne conduit nul chemin.

 

Ce matin, au crépuscule, je suis arrivé

Dans la vallée perdue des hommes vêtus de blanc.

Envahi par l’Amour inconnu des vivants,

Mon âme, dans cette contrée secrète, s’est envolée.

 

                                                                DKA

Partager cet article
Repost0

commentaires